Mariage à Basel

Mariage juif à Bâle en suisse de K&D.

Un mariage juif dans le magnifique jardin Merian deBâle.

Une ambience de folie dans l’intimité familiale et amicale.

Quels rituels pour quelle signification symbolique ?

La Houppa

 

La cérémonie a lieu sous le dais nuptial, la Houppa, symbole du foyer
que le couple s’apprête à construire. Elle est ouverte de toutes parts,
pour perpétuer la tradition d’hospitalité envers les membres de la famille
et les amis.

 

Les alliances

 

Le marié passe un anneau à l’index de la main droite de la mariée, qui en
signe d’acceptation, recourbe le doigt. Cette remise de l’anneau scelle
formellement leur union. L’alliance représente la connexion solide et
pure qui est entre les mariés. Circulaire et sans fin, l’anneau est un
symbole d’éternité autant que de simplicité et de beauté – il représente
l’infinité de l’amour entre les mariés.

 

Ketouba

 

Le contrat de mariage, la Ketouba, précise l’engagement des époux, la
déclaration de leur amour et appelle la bénédiction du ciel sur leur foyer.

Scheva Brachot

 

Sept bénédictions sont ensuite prononcées alors que le couple se trouve
réuni sous le tallith (le châle de prière), symbole de l’intimité du couple.
Elles ont pour thème : les relations entre les époux, la glorification du
nom de D. qui accorde la joie et de l’allégresse au couple, et la
bénédiction de l’union des nouveaux époux devant D. et les hommes.
Les bénédictions expriment l’espoir du couple de s’unir pour toujours et
à jamais.

 

Bris du verre

 

La cérémonie nuptiale s’achève par le bris d’un verre posé sur le sol par
l’époux. Les invités s’écrient alors en chœur „Mazel Tov“, littéralement
„Bonne Chance“. Ce verre brisé marque le souvenir de la destruction de
temple de Jérusalem. Ceci nous rappelle aussi que l’amour – comme le
verre – est fragile et doit être protégé. Que le mariage dure aussi
longtemps qu’il faudrait pour reconstituer le verre – pour toujours.

get in touch

© Anthony Faure - L'objectif du barbu  - Tous droits réservés.